Telefónica I+D desarrolla una “lit virtuel” para la hospitalización del paciente en su domicilio

28 02 2011

Telefónica I+D ha desarrollado, grâce à un projet de r & d, en collaboration avec le Hôpital Costa del Sol à Marbella (Malaga) et financé par le Agence pour l'innovation et le développement en Andalousie (IDÉE) et Société technologique d'Andalousie (LTC), un service de “lit virtuel” ou de soins à domicile teleattention, qui permettra à la hospitalisation du patient dans leur propre maison Grâce à la communication et les réseaux d'information technologie. Le système permet une télématique, surveillance de l'État du patient, ainsi que l'établissement nature médicale et sociale des requêtes à distance, tous les deux par programmation comme urgent.

La ‘ Virtu@l de lit’ Il a été développé, tout d'abord, pour les soins des patients en situation de terminale, soins palliatifs sont nécessaire, et aussi pour ceux qui souffrent de maladies chroniques, comme l'insuffisance cardiaque chronique. C'est un système ouvert qui vous permet d'inclure toute autre pathologie en ajoutant les dispositifs biomédicaux appropriés et les protocoles médicaux appropriés.

Le projet, où le groupe de recherche de qualité et de résultats a collaboré sur les services de santé de la Hôpital Costa del Sol à Marbella (Malaga), partie du programme Vie santé du laboratoire Andalousie, prise en charge par les ministères de la santé et l'économie, L'innovation et la science et de fournir des solutions technologiques aux problèmes sociaux spécifiques.

Le système est caractérisé par sa simplicité, Depuis le périphérique tactile au domicile du patient est très facile à utiliser et vient sans fil ou besoin pour ADSL. Además, ont lignes directrices cliniques, Il propose un protocole basé sur l'évolution de la pathologie du patient. Además, grâce à De plus,nexion Internet G 3, Il permet le contact avec les soins de santé professionnels, un agent de formation en soins infirmiers qui a noté la demande de nomination ou effectue le calcul correspondant. Professionnel de la santé peut également être mis en contact avec le patient via appel vidéo ou audio communication.

Selon les estimations de Telefónica I d, si se tratara un diez por ciento de enfermos crónicos con este servicio, se podría lograr un ahorro del 9,5 por ciento de gasto sanitario o asumir un aumento de enfermos crónicos del 9,5 por ciento conteniendo el gasto.

Europapress.es [en línea] Séville (Espagne):Europapress.ess, 28 de febrero de 2011, [Réf. 23de enero dee 2011] Disponible sur Internet:

http://www.europapress.es/andalucia/sevilla-00357/noticia-telefonica-id-desarrolla-cama-virtual-hospitalizacion-paciente-domicilio-20110223153711.html



Pandémies à l'ère de Twitter: “Infodemiology” et “Infoveillance” como nuevos métodos para investigación en traducción del conocimiento y vigilancia sindrómica

24 02 2011

Pandemics in the Age of Twitter: Infodemiology and infoveillance as new methods for knowledge translation research and syndromic surveillance.

Faire comme d'efficacement avec la santé de la population fonctionnaires ont été signalés au cours de la pandémie de grippe H1N1 ?? Comment réagit la population à la santé publique et le système de soins de santé ?? Quel rôle devraient jouer les médias sociaux dans la stratégie globale de communication des organismes de santé publique ??Twitter peut servir à détecter les épidémies avant l'heure ??

Peuvent répondre à ces questions par “Infodemiologists“. “Infodemiology” C'est un nouveau domaine de recherche aux croisée des chemins entre l'utilisateur de la population des services de santé, Système informatique et de la santé publique. Il peut être défini comme la science de la distribution et des déterminants de l'information dans un environnement électronique, plus précisément en Internet, le but ultime de faire rapport à la santé publique.

infodemiology

Le Dr. Gunther Eysenbach, un pionnier dans ce domaine de recherche, Il est l'analyse des données longitudinales recueillies par son groupe lors de l'épidémie de GRIPPE H1N1 de Twitter. Son groupe a développé un système de infovigilancia (PoC) appelé Infovigil, Vous pouvez identifier, Archiver et analyser l'information, liés à la santé, Flux d'informations Internet, Twitter et autres médias sociaux. Infoveillance a le potentiel de, non seulement de détecter les épidémies et autres au début de la santé publique souligne, mais que vous pouvez également nous aider à comprendre la situation de la population au cours d'une urgence de santé publique. En fin de compte nous informe de comment les organismes de santé publique et les responsables politiques doivent recourir aux futures menaces pour la santé publique, les médias sociaux dans un contexte de diffusion de l'information et les stratégies d'application des connaissances.

ehealthinnovation.org [en línea] Toronto (L'Ontario, Canada):ehealthinnovation.orgg,Pandémies à l'ère de Twitter: Infodemiology and infoveillance as new methods for knowledge translation research and syndromic surveillance [Réf. 24 de enero de 2011] Disponible sur internet (Document PDF): Centre d'eHelth rapport annuel mondial de l'Innovation 2009/10



Renforcer le lien entre la recherche et les entreprises, touche ne pas à rater le train de l’innovation

21 02 2011

L’Espagne est leneuvième pays dans le monde de la production scientifique (mesurées dans des publications scientifiques internationales), maisne pas déplacer ces résultats la recherche en économie appliquée.

« Le problème est que nous avons un »capacité de produire et d'utiliser la technologie qui est six fois moins « que la moyenne européenne », se plaint de RTVE.es Juan Mulet, Directeur général deCOTEC, la Fondation d'entreprise d'innovation technologique. Mulet reconnaît, semblable à la Ministère de la science, que ce transfert de laboratoires aux entreprises coincé à cause de lamanque d'investissement privé en r & d, la pénurie d'emplois dans les secteurs de moyenne et haute technologie et le faible nombre d'entreprises innovantes. Ne pas non plus une bonne formation technique par leretard dans la formation professionnelle. De plus,, Mulet explique que, depuis 2004 l'entreprise r & d » a connu un taux de croissance du » 15% annuel, mais la crise a complètement brisé le bon chemin, « Il a été exécuté ».

Au-dessous de la moyenne européenne

Comme un résultat, Espagne est situéau-dessous de la moyenne de l'UE en matière d'innovation: dans laPublier 19 (sur 28 pays étudiés) de la dernière Marqueur européen de l'innovation présenté par la Commission européenne du mois, dans le même groupe que la Croatie, Italie, République tchèque, Portugal, Hongrie, Pologne, Malte ou la Slovaquie.

« Nous avons à exécuter pour atteindre la moyenne de l'UE ». Les 27 États membres envisagent déjà de sauter dans le 1,19% du PIB (privé r & d investissement) à la 3%, etNous ne pouvons pas simplement crochet”, RTVE.es met en garde contre le Secrétaire général de l'innovation, Juan-Tomas Hernani.

Source:Statistiques sur les activités de r & d année 2009. Résultats finaux (Institut national de la statistique)

Et si vous ne manquez pas le train, le ministère de la science et l'innovation a marqué certainsobjectifs très ambitieux Il devrait être en 2015: 6.000 millions d'euros supplémentaires en investissements privés, 40.000 plus d'entreprises application de l'innovation et la moitié un nouveaux emplois dans les médias et les secteurs de haute technologie.

Cela veut dire essayer demultiplier le nombre d'entreprises presque par cinq innovants et plier les Fonds ministériels destinés à la r & d, Depuis, Selon les données de 2009, certains 13.600 entreprises effectuer de la r & d de l'Espagne et investir 7.500 millions d'euros par an dans l'innovation.

Principales faiblesses

L'économie espagnole a vécu « historique » desecteurs « avec peu de valeur ajoutée », comme le tourisme ou la construction”, dudit Mulet. Maintenant, Après la crise, « est est à noter que ces sociétés se tourner vers l'innovation : la solution ». Ils ont vécu sans elle, mais maintenant ils en ont besoin. Pour commencer, il n'y a quechanger votre état d'esprit et d'injecter leur main-d'œuvre très qualifiée”, Ajoute le directeur-général de COTEC.

Mais queTravail se fait rare. Pas au niveau collégial (ingénieurs et diplômés), mais dans la technique et technologique, de la formation professionnelle. De plus,, en ce moment, Il n'y a pas suffisamment structures commerciales d'assimiler plus de personnes formées, « le »Système de rémunération du travail est très attrayant« et la formation au sein des entreprises est » rares » », avec ce que les employés sont bloqués, « sans se spécialiser et améliorer leurs connaissances », les listes RTVE.es Mulet.

Selon le chef de COTEC, « aussi »le lien entre l'échec de recherche et d'affaires”. Si vous devez transférer les résultats des entreprises recherche et technologie, vous leur doivent tout d'abord expliquer progrès afin qu'ils comprennent les avantages et leurs utilisations, puis, vous devez leur apprendre à les utiliser. « Cela requiert des équipes de personnes et cela donc il y a aucune », dit.

Aider les projets qui vont de laboratoire à l'entreprise

Pour mettre fin à ces faiblesses et de s'efforcer d'atteindre les objectifs, le ministère a changé de 2010 Politique de l'État: première, remplacement de la traditionnelle politique unidirectionnelle, dans lequel le gouvernement est le seul moteur de l'innovation, une stratégie de (Stratégie d'innovation de l'État, stratégie) Ce quiobjet de la société dans son ensemble et face à la question d'une façon multidisciplinaire, de financement, durabilité environnementale et de la formation.

Il est inscrit au Plan de l'Innovation 2010, avec qui, D'après RTVE.es le Secrétaire général de l'innovation, « a remplacé les anciens outils qui a donné d'argent pour générer le transfert de l'innovation par un autre plus puissant », avec quiprojets de recherche financés aux entreprises”, C'est à dire, inclure tous les liens dans la chaîne du laboratoire à la société. Comme ça, a pour but de continuer à subventionner la recherche, en mettant l'accent sur les projets de partenariat public-privé à long terme, et ajoute un soutien technique aux entreprises qui sont impliquées dans ces projets.

Le changement de stratégie a été bien reçu, « Il était » 177 « actions d'universités déjà lié aux entreprises », s'assure de Hernani. Comme ça, dans une année « très difficile », met en garde, Il y avait unaugmentation de la 54% dans les ressources distribuées par le Secrétariat de l'innovation pour atteindre les « 3150 millions d'euros dans les appels », « accords et contrats ». « Maintenant », dans 2011, Nous allons sectorizar. Nous voulons vous aider à comprendre laà qui nous voulons mettre l'accent sur les marchés: santé (produits pharmaceutiques, Machines de santé, instruments médicaux de précision, etc.), des énergies renouvelables (marine de vent, photovoltaïque, énergie soletc.. thermique, etc.) « ou réseaux intelligents », responsable de l'innovation en détail.

Un monde en constante mutation

ET, à l'intérieur de l'énorme mobilité et changement qui caractérise la science et l'innovation, Contraintes d'Hernani que vous devez prendre en compte laacquisition de talents, C'est un facteur de mobilité personnes dans le monde. « So », Alors que nous parlons que l'Allemagne offre des milliers d'emplois pour les ingénieurs espagnols, « un groupe d'hommes d'affaires m'explique comme l'autre jour qu'ils auront à importer FP technique des services très spécialisés », dit. O, par exemple, comparer les coûts espagnols en externalisant le secteur technologique de l'État indien de Bangalore, « Il s'avère que le logiciel Mont usines à Salamanque et Caceres »est compétitif”.

Pourquoi, avertit Hernani, doit égalementaméliorer la capacité de réaction pour ce qui se passe dans le monde. "Nous avons besoin d’une structure plus souple que possible, les secteurs scientifiques et technologiques, Ce quitolérer que les gens il y a ici qui sera et, puis, remballer; Il existe des secteurs où venir les gens et autres, ce sera", conclut.

Rtve.es [en línea] Madrid (Espagne): RTVE.es, 21 de febrero de 2011, [Réf. 18de enero dee 2011] Disponible sur internet:

http://www.rtve.es/noticias/20110220/reforzar-eslabon-entre-investigacion-empresa-clave-para-no-perder-tren-innovacion/409376.shtml



Échographie sur votre téléphone mobile

17 02 2011

Le FDA (La Food and Drug Administration) de Estados Unidos ha aprobado un “Smartphone” Cela permettra aux utilisateurs d’effectuer des échographies sans bouger de la maison. Este novedoso aparato consta de un móvil de la marca Toshiba, con Windows Mobile, conectado a una sonda de ultrasonido que posibilita la captura de imágenes para ver, entre autres choses, la cara de un futuro bebé.

Las imágenes por ultrasonido de MobiUS permitirán ver el feto a través de la pantalla del móvil, pero también se podrán realizar análisis y medición del futuro bebé, además de proyectar una imagen vascular periférica del mismo. Asimismo, con el teléfono se pueden enviar las imágenes a través de WiFi al médico para que pueda establecer un diagnóstico y seguimiento del embarazo.

La marca Mobisante, desarrolladora del sistema MobiUS, ha anunciado que por el momento tendrá un coste de entre 7.000 et 8.000 $ (de 5.141 un 5.876 EUR), pero esperan reducirlo a la mitad con el tiempo.

MuyInteresante.es [en línea] Madrid (Espagne): MuyInteresante.es, 11 de febrero de 2011, [Réf. 17de enero dee 2011] Disponible sur internet:

http://www.muyinteresante.es/ecografias-en-tu-telefono-movil



Seulement la 5% de hospitales españoles utiliza las redes sociales

14 02 2011

Sólo 44 hospitales españoles utilizan alguna red social, lo que supone apenas el 5,5% du total. Así se desprende de un estudio realizado por el Observatorio Permanente de las TIC en Salud (ObservaTICS.org), una iniciativa impulsada por el grupo TSB-ITACA de la Universidad Politècnica de València.

“Facebook, Twitter, Youtube, etc.. Réseaux sociaux d'Espagne ont connu une croissance impressionnante, et toutes sortes d'entreprises et d'institutions veulent être présents et participants de ce phénomène. Cependant, « les organismes de santé subissent un retard notable dans cet aspect », Ignacio Basagoiti points, chercheur de la TSB-ITACA.

L'Observatoire Permanent des TIC en santé (ObservaTICS.org) de la TSB-ITACA de la Politécnica de Valencia Il est né il y a un an avec pour objectif d'analyser l'utilisation des nouvelles technologies de la santé.

Dans le cas des réseaux sociaux, pour Basagoiti, « Bien que nous sommes en fait à un niveau semblable à celui des pays plus avancés », Espagne présente seulement un point de pourcentage au-dessous de pays comme les États-Unis- l'utilisation d'outils comme Facebook, Twitter, etc.. par les hôpitaux est très faible. Vous pouvez dire que les hôpitaux est raté la possibilité de parler avec les patients. Et ce n'est pas juste commercialisation, mais un moyen d'obtenir des informations précieuses, « utile de mettre en place des stratégies de qualité et d'améliorer l'aide ».

L'Observatoire Permanent de l'utilisation des TIC en santé a une année d'analyse de ces données. « C'est peu de temps pour évaluer les tendances et les conclusions », mais nous avons déjà une radiographie de l'utilisation du web 2.0 par les hôpitaux espagnols. C'est beaucoup plus qu'il avait il y a un an, Lorsque nous la nécessité de créer ObservaTICS « de savoir ce qui se passait dans une zone de tels changements rapides », point Vicente Traver, Directeur de la ITACA-BST.À son avis, « fournir ces données au reste de la communauté scientifique permettra d'étudier les aspects encore inconnus de ces phénomènes et », au-delà de, « Elle aidera à tirer des conclusions et à prendre des décisions qui permettront d'améliorer la vie des gens plus facile ».


Cette carte reflète le pourcentage des hôpitaux avec web propre à l'Espagne. Plus grand nombre d'intensité couleur plus élevé des centres avec son propre web.
 

Sur ObservaTICS

Le « Observatoire Permanent sur les TIC en santé » (ObservaTICS) analyse, sur une base continue, le développement et l'influence des TIC dans tous les domaines de la santé humaine. C'est une plate-forme ouverte pour les chercheurs, organisations et institutions intéressées dans la rubrique.

ObservaTICS a commencé ses travaux au cours de l'année 2010, Abordant la question de l'utilisation d'Internet et des outils de collaboration par les centres de santé espagnol.

À travers son web Portail fournit des informations sur l'utilisation des réseaux sociaux de chaque hôpital, Quelle est l'évolution d'une telle utilisation, la géolocalisation de chaque hôpital, ressources en santé disponibles, ainsi que la distribution par les provinces et les communautés autonomes.

De la même façon, Il y a un blog qui vise à générer des sujets de discussion sur la situation des hôpitaux « 2,0 » en Espagne, à sensibiliser et à valoriser les efforts des centres pionniers, montrer les possibilités de ces outils et de fournir des exemples de leur utilisation, (e) invite toutes les parties intéressées à participer à ObservaTICS et il est intégré dans sa méthodologie de travail.

Sur ITACA-BST

ITACA-BST C'est un groupe d'excellence dédié au développement et le transfert des applications des nouvelles technologies pour l'amélioration de la qualité de vie: e-santé et télémédecine, e-inclusion, intelligence ambiante (AMI), information pour la santé et collaboration.

ITACA-BST Il vise à mettre en œuvre des initiatives de promotion de la santé, plus particulièrement sur des questions comme l'activité physique et les saines habitudes alimentaires, création de scénarios où les techniques d'intégration de vital signs telemonitorizacion, gestion des connaissances, aplicación de estrategias motivacionales, y un largo etcétera.

TSB pertenece al Instituto ITACA de la Universitat Politècnica de València, y trabaja actualmente en proyectos como HeartCycle, Managed Outcomes, Metabo, Oasis, Salupedia, etc...

NoticiasMedicas.es [en línea] Valence (Espagne): NoticiasMedicas.es, 14 de febrero de 2011, [Réf. 14de enero dee 2011] Disponible sur internet:

http://www.noticiasmedicas.es/medicina/noticias/6900/1/Solo-el-5-de-hospitales-espanoles-utiliza-las-redes-sociales-/Page1.html

 




HICT 2011 International Forum on Health Care and Information Communication Technology

10 02 2011

Del 8 à la 10 de marzo de 2011 se celebrará en Barcelona la primera edición del International Forum on Health Care and Information and Communication Technology (HICT 2011).

Le Foro Internacional sobre Cuidado de la Salud y de la Información Tecnología de la Comunicación tiene como objetivo compartir conocimientos y experiencias de investigación para explorar cómo las TIC pueden ser utilizadas en el ámbito de la salud para evaluar, prevenir y gestionar las cuestiones de salud.

Le Forum sera en anglais avec traduction simultanée en espagnol. Inscription pour les professionnels, les chercheurs et les étudiants peuvent être effectuées par le la page web HICT.

Hict2011

 

C'est la Message de bienvenue les promoteurs du projet:

L'intégration de l'utilisation des technologies de l'information et de communication (TIC) dans le domaine de la santé peut être utile pour améliorer les soins de santé. C'est la raison pourquoi ce forum international a été soulevé.

Est destiné au Forum International sur les soins de santé et de la technologie de communication de renseignements partager les connaissances et les expériences de recherche à explorer comment TIC peut être utilisé dans le domaine de la santé pour évaluer, prevenir y gestionar las cuestiones de salud. Chercheurs, étudiants et professionnels peuvent assister et participer activement au Forum.

En particulier, le premier Forum mettra l'accent sur offrant une vision générale du large éventail d'utilisations des TIC dans le domaine de la santé. Prochains forums bi-annuel traitera des questions plus spécifiques.

Nous espérons que ces forums sont très attrayants et interactifs depuis l'intention sont de construire une communauté où les gens peuvent partager leurs expériences et apprendre des autres.

Ce forum est organisé par trois groupes de recherche avec un intérêt particulier pour l'utilisation des TIC dans la santé.

Nous espérons vous voir lors du premier forum international: DÉCOUVRIR la diversité des usages des TIC en santé à Barcelone, et ils nous aident à construire cette communauté!

MESSAGE DE BIENVENUE

L'intégration de l'utilisation des technologies d'information et de communication (TIC) dans le domaine de la santé peut être utile pour améliorer les soins de santé. Pour cette raison, ce Forum International a été prévu.

Le Forum International sur les soins de santé et de la technologie de l'Information Communication vise à partager les expériences de connaissance et de recherche afin d'explorer comment TIC peut être utilisé dans le domaine de la santé pour évaluer, prévenir, et de gérer les questions de santé. Chercheurs, étudiants et professionnels sont à prévoir d'assister et de participer activement à cette réunion.

Spécifiquement, le premier forum sera axé sur l'offre un aperçu général sur la vaste gamme d'utilisations des TIC dans le domaine de la santé. Prochains forums biannual aborderont des sujets plus spécifiques.

Nous espérons que ces forums pour être très attrayant et interactif, puisque nous avons l'intention de construire une communauté où les personnes peuvent partager leurs expériences et apprendre des autres.

This forum is organized by three research groups with a special interest in the use of ICT in health (see organizing committee).
We hope to see you in the First International Forum: DISCOVERING THE WIDE RANGE OF USES OF ICT IN HEALTH in Barcelona, and that you help us to build this community!

HICT2011 [en línea] Barcelone (Espagne): HICT2011 [Réf. 09 de enero de 2011] Disponible sur Internet:

http://sites.google.com/site/hict2011/



Dr PICAS: « L'industrialisation de la médecine »

7 02 2011

Dr. Josep Manel Picas Vidal

Directeur de Sistemes que je les TIC de l’Hospital de la Santa Creu I Sant Pau

Pratique de la santé, fait l’objet depuis de nombreuses années, pour une discussion qui a plus ou moins radicales promoteurs, dans ses deux approches possibles, est-ce une science ou un art? Bien sûr nous aimerions trouver des arguments en faveur de ces deux notions, d'une part, le besoin de connaissances scientifiques, celle qui est basée sur la relation de cause à effet, en preuve des résultats ou une analyse comparative avec robustesse statistique; Cependant, nous pouvons utiliser les arguments étayant la seconde approche, la créativité nécessaire, l'intuition de considérer avec des pondérations différentes, un ensemble de variables qui finalement nous amènent à rendre une décision ou une performance diagnostique thérapeutique réussie.

Probablement, Cette rubrique, Elle se trouve à la base de la peu de progrès que nous pourrions appeler l'industrialisation de la pratique de la santé en général et en particulier de la médecine, comprise comme la normalisation des processus qui cherchent à obtenir un résultat englobe en un produit appelé santé; à ce niveau, il est nécessaire l'utilisation des technologies de l'information et de communication; Cependant, Si nous comparer avec d'autres secteurs de l'avance est exasperadamente lente, Si prendre en outils compte, avec tout son potentiel et les coûts sont déjà ici.

Il est difficile de conclure les motifs, Nous pourrions point à certains: l'intervention de beaucoup de personnes dans le processus de (plus de la 75 % coûts de la santé mondiale, dans les hôpitaux et les soins de santé primaires sont consacrés à redonner aux ressources humaines, plupart d'entre eux hautement qualifiés), le grand nombre et la complexité des processus impliqués dans un problème de santé particulier,et la prise en compte que les dépenses de TIC sont un investissement différables (beaucoup plus en période de restrictions sur les dépenses)

Cependant, certaines faveurs vent commence à souffler, la nécessité de rendre moins bureaucratique, de re-ingenierar et optimiser les processus (introduction précoce de méthodes telles que les systèmes de production LEAN ou Six Sigma) et peut-être le plus puissant: la nécessité de « ne pas nuire » qui continuerait à la notion de qualité et de sécurité des patients. Les deux semblent être qu'ils prennent des mesures initiales, Il exigera un changement profond des politiques de gestion, Si vous ne souhaitez pas obtenir retardée ou ancré par inertie et parfois la résistance générée par l'intervention d'un grand nombre de personnes, avec une forte variabilité des rôles et des connaissances.

Enfin, le commentaire qu'il est absolument nécessaire de promouvoir et de favoriser les nouvelles initiatives, qui nous a mis sur la bonne voie et en même temps servir de lit pour générer le changement culturel nécessaire, pour l'émergence de propositions nouvelles et plus avancées.



Tecnología Sanitaria

3 02 2011

Notre système national de santé est reconnu comme l'un des meilleurs dans le monde, même si elle est soumise à diverses menaces, notamment le vieillissement de la population, compte tenu de son effet sur le nombre de personnes souffrant de maladies chroniques (le 5% les patients consomment les 70% des ressources en santé) et son impact en termes de coût (dépenses par habitant des aînés de santé 65 années est au moins quatre fois plus élevé que les enfants de cet âge).

Pour cette raison, Selon les estimations d'EUROSTAT, le budget public en Espagne dédié à la santé doit pousser de la 5,5% du PIB en 2007 jusqu'à la 7,1% dans 2060, Quand les aînés de 65 ans se sont écoulés depuis 8 un 17 millions de personnes et d'anciens de 80 ans sera autour de 8 millions par rapport à la 2 actuel. Tout cela se passera dans une situation dans laquelle le nombre de retraités par rapport au nombre de cotisants actifs professionnellement augmentera considérablement.

D'un autre côté, les progrès technologiques et l'idée que la santé est inestimable, Bien que le coût élevé, Services de santé fortement sans avoir déjà démontré des améliorations dans le rapport efficacité-coût que nécessitera l'introduction de nouvelles technologies. Cet effet de mode a expliqué, Parmi les autres raisons, par la prépondérance des sociétés de distribution (On estime que seul le 20% produits de santé utilisés en Espagne sont fabriqués dans notre pays) et son rôle dans la formation continue des professionnels de la santé.

Cette situation il y a deux façons opposées. L'un est de développer des technologies qui optimisent la donnant lieu de coût/efficacité rapport aux familles de produits de santé génériques en impliquant les praticiens et les centres de santé afin d'établir leurs exigences techniques et les critères de prescription, et de l'industrie espagnole dans sa production, Si les fabricants de ce secteur ou d'autres secteurs en crise qui souhaitent convertir profitant de leurs capacités technologiques et de gestion.

Il a indiqué que, d'un point de vue strictement économique, d'égal à égal, achats de produits fabriqués en Espagne sont moins onéreuse pour les finances publiques que les importations, étant donné que générer une déclaration de revenus qui tombe sur les facteurs de production qui ne se produit pas dans ces (entre un 30 et un 35 par 100 les coûts d'acquisition retourne à l'État par l'intermédiaire d'impôt sur le revenu, TVA, cotisations de sécurité sociale, impôt sur les sociétés, etc.., sans parler de sauver que prévenir les prestations de chômage).

Otra vía es aprovechar la crisis en la que estamos instalados para reducir los presupuestos de la sanidad pública y la calidad de los servicios que presta, Ce qui, Sans aucun doute, limitará la demanda de aquellos ciudadanos que puedan costearse seguros médicos privados, abundando en el ahorro. Me temo que las empresas de este sector ya se están frotando las manos.

 

foro-icv.org [en línea] Valence (Espagne): foro-icv.org, 24 de febrero de 2011 [Réf. 03 de enero de 2011] Disponible sur Internet:

http://www.foro-icv.org/home/81-tecnologia-sanitaria.html